menu
close search popup

Comment bien choisir sa combinaison de surf Néoprène ?

Auteur : NdK

Le 27/06/24

Lectures : 191

      Vous cherchez à acheter une combinaison de surf néoprène ? Il existe plusieurs critères à prendre en compte pour vous assurer de faire le bon choix.

Type de combinaisons, système de fermeture, taille, etc. Une combinaison bien choisie, c'est l'assurance d'un maximum de confort pour profiter pleinement des sensations lors de vos sessions de surf.
Alors en bref, voici tout ce qu'il faut retenir pour un achat sur-mesure !

Les différents types de combinaisons

Bien connaître les différents types de combinaisons vous permet de trouver exactement celle qui s'adapte à votre pratique. Alors avant d'acheter une combinaison de surf, voici les différents modèles à connaître.

Guide d'achat : bien choisir sa combinaison néoprène

La drysuit

La drysuit est une combinaison de surf étanche ou dite "sèche". Contrairement au néoprène, elle ne laisse pas rentrer l'eau à l'intérieur et affiche une épaisseur entre 4 et 5 mm. Elle est principalement adaptée aux eaux les plus froides du globe ou à des températures très basses. En revanche, elle est à proscrire en été puisque vous risquez de flotter.

La semidry

Exclusivement réservé à l'hiver ou à la mi-saison, la semidry est une combinaison de surf néoprène dont l'épaisseur varie entre 4 mm et 6 mm sur le torse et le dos et 3 mm à 4 mm au niveau des bras et des jambes. Vous pourrez donc l'utiliser lorsque la température de l'eau sera comprise entre 10 °C et 15 °C. Pour les plus frileux, il existe aussi la wetsuit semidry premium avec une doublure polaire ou une cagoule intégrée qui convient pour une eau entre 4 °C et 12 °C.

La overknee

À la mi-saison, la overknee sera parfaite. Avec des manches courtes ou des manches longues, son épaisseur oscille entre 3 mm et 4 mm. Parfaite pour libérer les mouvements, elle vous offre une excellente protection au niveau des genoux.

La steamer

Pour une combinaison de surf néoprène estivale, vous pouvez aussi vous tourner vers la steamer. Entre 2 mm et 3 mm d'épaisseur, elle peut aussi être utilisée pour d'autres activités aquatiques telles que le paddle, le kitesurf ou le windsurf.

Le shorty

Le shorty est une combinaison de surf néoprène indispensable en eau chaude. Elle vous apporte une excellente liberté de mouvement et beaucoup plus de confort. Généralement, on utilise pour une température de l'eau comprise entre 18 et 24 °C.

La taille de la combinaison de surf

L'autre critère essentiel pour bien choisir sa combinaison de surf néoprène, c'est la taille. Si elle est trop petite, elle va automatiquement limiter l'amplitude de vos mouvements.
À l'inverse, une combinaison trop grande laisse l'eau s'infiltrer, ce qui générera un inconfort important.

Pour bien procéder, il faut d'abord mesurer votre poitrine, vos hanches, votre taille et l'intérieur de vos jambes. Ensuite, vous pouvez vous référer au guide des tailles pour trouver le modèle qui correspond à vos mensurations et à votre morphologie.

Lorsque vous essayez une combinaison de surf néoprène, il faut s'assurer qu'elle ne soit pas trop serrée. Cela risquerait de restreindre votre amplitude au niveau des mouvements de rames ou des flexions.
De plus, vérifiez systématiquement qu'elle est bien ajustée, sans espace au niveau du bas du dos, de l'entrejambe, des épaules ou des genoux.
Cela risquerait de créer des poches d'eau froide ou d'air qui pourraient devenir désagréables.

L'épaisseur de la combinaison de surf

L'épaisseur de votre combinaison de surf néoprène dépendra principalement de la température de l'eau dans laquelle vous surfez.

  • 3/2 mm : idéale pour les eaux tempérées (entre 15°C et 20°C). La combinaison est composée de néoprène de 3 mm sur le torse et de 2 mm sur les bras et les jambes pour une meilleure flexibilité.
  • 4/3 mm : parfaite pour les eaux plus fraîches (entre 12°C et 17°C). Cette épaisseur offre un bon équilibre entre chaleur et flexibilité.
  • 5/4 mm : recommandée pour les eaux froides (entre 8°C et 12°C). Elle offre une isolation maximale avec une épaisseur de 5 mm sur le torse et de 4 mm sur les extrémités.
  • 6/5/4 mm et plus : pour les eaux très froides (en dessous de 8°C). Ces combinaisons sont conçues pour offrir une protection maximale contre le froid.

Les différents systèmes de fermeture

Le système de fermeture de votre combinaison peut grandement influencer votre confort et la facilité avec laquelle vous pouvez l’enfiler et l’enlever.

Le back zip (fermeture dorsale)

Ce système de fermeture dorsale est situé le long de la colonne vertébrale. Il est facile à ouvrir et à fermer, mais peut parfois laisser entrer de l'eau ou gêner l'amplitude de vos mouvements dorsaux.

Fermeture zip dorsale sur shorty néoprene

Le chest zip (fermeture pectorale)

Ici, l'ouverture se situe au niveau de la poitrine et constitue un système parfaitement hermétique. De plus, il n'entrave pas les mouvements durant vous sessions de surf. En revanche, vous pouvez rencontrer certaines difficultés pour enfiler ou enlever votre combinaison.

Le zip-free (sans fermeture)

Enfin, au niveau de l'innovation, il existe également des combinaisons de surf néoprène sans fermeture. Elle s'enfile par le décolleté qui sera plus large que sur d'autres modèles. C'est une combinaison à privilégier pour du surf en eau chaude puisque ce système reste moins hermétique que les deux précédents.

Les coutures et l'étanchéité des combinaisons néoprène

Enfin, les coutures utilisées dans la fabrication de la combinaison de surf jouent un rôle crucial dans le confort, la durabilité et l'étanchéité du modèle.

  • Les coutures plates (Flatlock) : ce sont des coutures basiques à l'aiguille. Elles garantissent un grand confort et une excellente résistance. En revanche, comme elles ne sont pas d'une étanchéité optimale, c'est une combinaison de surf à privilégier en eau chaude.

    Couture de combinaison néoprene

  • Les coutures collées et cousues à l’aveugle (GBS) : ce sont des coutures invisibles qui ne traversent pas directement le néoprène. Cela permet d'éviter les risques d'infiltration pour garantir l'étanchéité de la combinaison. Elles sont aussi beaucoup plus extensibles et permettent de mieux conserver la chaleur.
  • Les coutures étanches : elles offrent une résistance optimale et vous garantissent une excellente isolation thermique.
  • Les coutures scellées (Sealed seams) : elles sont principalement utilisées pour les combinaisons en eaux froides puisqu'elles sont scellées avec un ruban adhésif qui garantit une excellente flexibilité.
back to top